Blessures émotionnelles : les 5 types de blessures

Aussi appelées blessures de l’âme, les blessures émotionnelles ont été identifiées par John Pierrakos, un psychiatre américain. Existant chez chaque personne, elles sont pires que les blessures physiques car non seulement, elles ont de mauvaises impactes sur notre rapport avec les autres mais elles déterminent aussi notre attitude au cours de chaque situation de notre vie tout en modifiant notre façon de penser.
A chaque personne son degré de blessure et celui-ci peut s’aggraver comme il peut se soigner. Le temps de guérison dépend toutefois de la profondeur de la plaie et de la volonté du patient. Au moins, un adulte souffre de trois (3) blessures émotionnelles. En effet, nous vivons dans un monde instable avec des situations que nous ne pouvons pas maitriser totalement.  Les blessures de l’âme se déclinent en cinq (5) types : les blessures du rejet, les blessures de l’abandon, les blessures de l’humiliation, les blessures de l’injustice et les blessures de la trahison.

Souvent niées, les blessures de l’âme poussent les souffrants à se protéger et à dresser un mur autour d’eux. Chaque personne blessée porte ainsi inconsciemment un masque pour paraître normale. Et c’est à travers son masque que nous pouvons déterminer les blessures dont une personne souffre. Chaque masque et chaque type de blessures d’âme seront traités en détail dans les prochains articles  car il est important de les connaitre pour découvrir qui l’on est réellement et comment supporter les autres même s’ils paraissent insupportables. La connaissance des blessures émotionnelles d’une personne permet également de faciliter le pardon.

Pour résumer, Dieu n’a pas créé des personnes avec des blessures émotionnelles. Ce sont uniquement les blessés qui blessent, qu’avec un peu de compréhension, les êtres humains pourraient être en paix avec eux-mêmes et avec ses semblables. Essayez maintenant d’apprendre derrière quel masque vous cachez-vous et depuis quand vous vous-êtes déguisés? 

Commentaires

N'hésitez pas à partager vos idées avec nous dans les commentaires