Comprendre l'être humain: le corps, l'esprit et l'âme



A la différence avec les autres êtres vivants, plus précisément, les animaux qui sont animés par l’instinct, l’homme pense, apprend et raisonne. En effet, l’être humain est composé de trois éléments, à savoir: le corps, l’esprit et l’âme.



Le corps est l’élément matériel, palpable, que nous voyons tous les jours. Formé à partir d’une relation sexuelle au début, le corps change. Il grandit, il vieillit, il peut se blesser, peut être bronzé ou perdre un élément comme la main, les cheveux… Dans notre corps, il y a les organes qui fonctionnent indépendamment de notre volonté. Ce qui explique l’existence d’un élément suprême habitant dans notre corps, et qui est responsable du maintien et de l’harmonisation de toutes les fonctions organiques. Il s’agit de l’âme. C’est celui-ci que nous appelons la vie et c’est elle qui prouve la présence de Dieu dans chaque être humain. La genèse de la vie est représentée par la fusion entre le corps et l’âme. Et lorsque l’âme quitte notre corps, nous mourrons.

Aussi, l’âme est l’élément qui permet de mettre en relation l’élément matériel qu’est le corps avec tous les éléments immatériels dont l’esprit. C’est ce dernier qui fait de nous un être rationnel. En fait, l’esprit abrite la conscience. Si nous sommes dotés d’un certain degré d’intelligence, c’est grâce à elle. C’est l’esprit qui fait de l’homme, un être humain. C’est à travers cet élément que cet être peut imaginer, se souvenir de quelque chose, de raisonner et aussi de sentir des émotions. Si nous ressentons de l’amour, de la confiance, de la joie, de la peur ou de la tristesse, c’est grâce à l’esprit. L’état de l’esprit peut être cultivé, il s’améliore et doit chercher à être parfait pour pouvoir être en fusion avec Dieu.

En résumé, l’esprit habite notre corps pour qu’elle puisse véhiculer et vivre dans le monde matériel. Cependant, l’esprit et le corps ne peuvent être ensemble sans la vie ou l’âme.

Commentaires

N'hésitez pas à partager vos idées avec nous dans les commentaires