Les signes qui définissent la violence psychologique


Tout acte ne prenant pas la forme d’une violence physique, visant à endommager l’estime de soi et à détruire la confiance en soi d’une personne peut être considéré comme une violence psychologique.


Une personne qui fait subir de la violence psychologique à son prochain est une personne faible et qui n’a pas idée de sa valeur. Elle considère ses entourages comme des concurrents et tente de rabaisser les personnes qu’elle croit posséder une qualité qu’elle n’en a pas. En effet, elle a peur d’être considéré moins important qu’au lieu de faire des efforts pour s’élever, elle démolit les autres. Parmi ses armes, on peut citer entre autres, les menaces, les insultes, les dénigrements. Si sa victime est dépendante d’elle, elle peut lui faire subir de chantages, de jugements, de critiques et des accusations. Manipulateur, le violent, persuadé d’avoir un sens de l’humour, fait des fausses plaisanteries au détriment de sa victime. Lorsque ses victimes se plaignent, l’agresseur garde la distance, utilise le discrédit et le déni pour empirer la situation de ses victimes. Il peut même rester en silence pendant un certain moment, faisant ainsi croire à tout le monde qu’il peut rester indifférent au lieu de ne pas faire du mal aux autres.

L’agresseur croit qu’elle a du droit absolu sur ses victimes, il répète ainsi ses actes malfaisants et ne reconnait facilement pas ses erreurs. D’autant plus, la violence psychologique peut être volontaire ou pas. Les salariés peuvent être victimes de ce type de violence. Les enfants qui ont subit de tels traitements deviennent aussi des adultes blessés et violents si leurs traumatismes ne sont pas traités. Un époux, le mari comme la femme peut être sous l’emprise de son être aimé. La violence psychologique peut donner suite à de la dépression, de l’anxiété et de stress. Elle peut également nuire la santé physique d’une personne. Pour éviter ces différents maux psychologiques, le seul moyen est de s’éloigner de l’agresseur.

Commentaires

N'hésitez pas à partager vos idées avec nous dans les commentaires