Stretching : Bon pour l'esprit, pourquoi ?

Avoir une silhouette de rêve c’est ce que beaucoup de gens souhaitent. Cependant chacun a son idéal à ce sujet. Certains veulent développer leurs muscles  pour paraitre costaux et forts. D’autres choisissent à avoir une silhouette fine, allongée. Avoir un corps souple et gracieux avec une démarche féline etc.

Le stretching



S’étirer comme un chat, qui ne l’a jamais fait ? On se sent léger après, comme si on est transféré dans un autre corps. En revanche, ces quelques réflexes ne suffisent pas si vous voulez oublier toutes les tensions que vous avez accumulé toute la journée comme celles de devant votre ordinateur, en conduisant ou dans toutes les positions inconvenables dont vous devez faire tous les jours. Heureusement que le stretching est là.
Selon une kinésithérapeute à Marseille et spécialiste de cette discipline, « Pour la plupart des gens, la définition du stretching se résume à sa traduction : étirer. Encore faut-il savoir ce qui est étirable ou pas dans le corps humain ».
Ainsi, nous devons nous méfier de ces promesses de nous grandir ou de nous affiner avec des exercices d’étirements, à l’exception que ceux-ci  soient accompagnés d’une dépense énergétique comme la course à pied ou certains exercices physiques qui font travailler le système cardio-vasculaire ou renforcer les muscles ou un régime. 

La sensation de détente



Nous savons aussi que tous nos problèmes, nos peurs, nos préoccupations alourdissent nos corps et le mettent sous tensions. Le corps réagit en se raidissant et libère de l’énergie au cerveau qui à son tour, sous le stress, en mobilise beaucoup. Nous sentons de la raideur au niveau de nos omoplates et des cervicales.
Lorsque nous sommes en mouvement, notre cerveau reçoit de l’oxygène et progressivement le corps est prêt pour ses fonctions.  Le stretching nous procure cette sensation de détente qui nous rend plus perceptif aux autres exercices de relaxation.

Commentaires

N'hésitez pas à partager vos idées avec nous dans les commentaires